Le Groupe Local EELV (Europe écologie – Les verts ) de Val de France s’est positionné en faveur des employés municipaux de Garges-lès-Gonesse. En cause, la volonté du maire UMP d’utiliser un nouveau système de contrôle de présence « basé sur la biométrie ».

EELV craint que ce système ne réduise les libertés individuelles des agents. «Nous considérons en effet que cette technologie relève de la surveillance généralisée. Plus généralement, nous nous opposons à tout procédé réduisant les libertés individuelles ou publiques sans raison sécuritaire existante et légitime (frontière, secret industriel, etc)» affirme le groupe dans un communiqué.