Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Les deux clubs valdoisiens présents en Division 1 avaient hâte d’arriver à la trêve hivernale. Ce week-end, l’Entente Deuil-Garges et Cergy-Pontoise ont enregistré leur douzième défaite respective en… quatorze matchs de championnat. Après s’être fait étrillés à Anglet sur le score de neuf buts à zéro, les Jokers du capitaine Olivier Viennot ont montré une plus belle résistance lors du match retour. Insuffisant toutefois pour venir à bout des Basques qui l’emportent finalement trois buts à un. La seule réalisation préfectorale est l’œuvre du jeune Nicolas Lachat. Du côté des Chiefs de Deuil-Garges, la désillusion est encore plus grande. Les hommes d’Eric Lamoureux ont eu jusqu’à quatre buts d’avance sur Valence (1 – 5 à la 25 minute de jeu). Mais leur avance a progressivement fondu et les Lynx ont empoché une précieuse victoire, 11 buts à 7, qui leur permet de distancer leur adversaire du soir au classement. Deuil-Garges conserve sa douzième place tandis que Cergy-Pontoise est toujours la première équipe relégable, au treizième rang.