Les Basso n’ont pas connu les mêmes fortunes lors de la première étape chronométrée entre Victoria et Cordoba en Argentine. Jean-Claude, le père, désormais associé à son ami José Gaudelet, commandant de bord dans le civil, a su tirer son épingle du jeu en décrochant la 65e place. Le pilote de la Toyota Land Cruiser n°369 a mis 3h11’22’’ pour parcourir les 222km de spéciale, soit 52’50’’ de plus que le vainqueur du jour, l’Espagnol Carlos Sains (Volskwagen). Son fils Ronald, associé à son meilleur ami, également valdoisien, Julien Ménard, a mis plus de deux fois le temps de son père (7h16’15’’) pour arriver au bivouac en 135e position, deux places devant le dernier de la flotte.