Pierre Liguori (photo), Président de la Fédération Nouveau Centre du Val d’Oise, a tenu à réagir suite à l’annonce de la candidature de Stéphanie Von Euw comme « candidate de la droite et du centre dans le canton du Sausseron ». Il conteste toute demande officielle de soutien de cette dernière au Nouveau Centre.

 Le 4 janvier dernier, Stéphanie von Euw annonçait sa candidature aux prochaines élections cantonales. La conseillère régionale UMP et adjointe au maire de Pontoise se présentait alors comme « candidate de la droite et du centre dans le canton du Sausseron ». Une annonce nuancée par Pierre Liguori, président de la Fédération Nouveau Centre du Val d’Oise. Celui-ci précise que « contrairement à d’autres candidats UMP qui ont sollicité par écrit le soutien du Nouveau Centre, aucune demande en ce sens n’a été officiellement formulée à ce jour par Stéphanie von Euw ». Et d’ajouter que « dans les cantons renouvelables où le Nouveau Centre ne présente pas de candidat, il n’y a pas automaticité du soutien du Nouveau Centre aux candidats investis par d’autres partis de la majorité présidentielle ». Il demande ainsi à la candidate d’entreprendre une démarche officielle si elle souhaite obtenir le soutien du parti centriste. « Les candidats investis par l’UMP qui souhaitent le soutien officiel du Nouveau Centre doivent en exprimer la demande auprès du Président de la Fédération » explique-t-il.