A l’occasion de ses vœux institutionnels, le maire de Cergy, Dominique Lefebvre, est revenu sur les projets en cours ou à venir dans sa commune en terme d’espaces publics. Une année qui sera marquée par de nombreux aménagements.

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Pour le maire Dominique Lefebvre : « La ville pour tous, ce sont des espaces publics rénovés ou créés pour que la ville soit plus belle et agréable à vivre pour ses habitants comme pour ceux qui y travaillent ». Cergy s’est ainsi donné les moyens de ses ambitions se rapprocher au plus près de son ambition. L’année 2011 amènera son lot de mutations. De l’avenue du Nord au boulevard de l’Hautil tout d’abord, avec les travaux en cours pour revoir la circulation des véhicules. Avec les réaménagements de l’avenue du Terroir et de l’avenue du Bontemps ensuite. Ces projets représentent, avec la future place du Nautilus (sous laquelle se construit actuellement le parking des Hauts de Cergy) et le nouveau parc de la Croix-Petit, ce que le maire définit comme « une autre façon de concevoir et donc de vivre la ville ».  La ville entend ainsi améliorer sa  sécurité et sa convivialité. Elle vise aussi un développement plus durable et responsable.

« Un mouvement d’amélioration de l’espace public qui sera poursuivi sur les espaces gérés par les 250 ASL et copropriétés de la ville par la montée en puissance du fonds de soutien aux copropriétés mais aussi par la perspective de reprise des réseaux d’éclairage privés dans le cadre du plan de reconstruction indispensable du réseau de l’éclairage public que la Communauté d’agglomération prépare pour 2012 » ajoute le maire Dominique Lefebvre .