Le président PS du Conseil régional d’Ile-de-France et président du STIF, Jean-Paul Huchon tient à préciser, dans un communiqué, que la communication prévue en conseil des ministres ce mercredi sur le projet de transports publics du Grand Paris « n’est pas encore la vision partagée à laquelle travaille l’ensemble des partenaires. » D’autant plus que le débat public sur la question des transports du projet présidentiel n’est pas encore terminé.

 Jean-Paul Huchon a reçu ce mardi la réponse du ministre de la Ville, Maurice Leroy, à sa proposition d’un schéma de complémentarité des projets de l’Etat et de la Région, rendue publique le 15 novembre 2010. S’il reconnaît que le document proposé par le gouvernement « acte bien des avancées du dialogue dont la reconnaissance de la nécessité du plan de mobilisation, priorité affirmée par la Région et les départements à l’amélioration urgente des réseaux existants », le président de la région estime que ce courrier « appelle de nombreuses observations. »

D’abord sur les moyens de financement du plan de mobilisation et du réseau de transport du Grand Paris. « Ils doivent être précisés et pérennisés », appuie le socialiste tout comme « les questions de gouvernance, de maîtrise d’ouvrage et d’implication du STIF aux projets de rocade et d’aménagement. » « Enfin, le tracé proposé ne peut, à l’heure actuelle, que constituer une contribution de l’Etat aux débats publics en cours » ajoute-t-il.

En conséquence, le président du Conseil régional demande « la poursuite de la négociation, sans précipitation, pour parvenir à un projet de transports, partagé au bénéfice de tous les Franciliens. » Il rencontrera à cet effet l’ensemble des Présidents de Conseils de généraux d’Ile-de-France.