Porté par la Société du Grand Paris, le projet de réseau de transports public du Grand Paris prévoit la construction de 155 km de métro automatique autour de la capitale. « Il ne prévoit la desserte que d’un nombre limité de gares et exclut le territoire d’une connexion directe à ce réseau » critique la communauté d’agglomération d’Argenteuil-Bezons (CAAB) qui y voit même une « remise en question » de la Tangentielle Nord. Elle espère donc que les habitants seront nombreux à participer à cette nouvelle étape du débat public mardi soir à la salle Pierre Dux.

« La mise en service de la Tangentielle Nord, qui offrira aux Argenteuillais et aux Bezonnais des liaisons rapides vers l’Ouest (Sartrouville et Vallée de la Seine) et vers l’Est (Le Bourget, Bobigny, Roissy) sans passer par Paris, est aujourd’hui remise en question par le projet porté par la Société du Grand Paris », croit savoir la CAAB, qui veut voir son financement garanti. Une réalisation pourtant déterminante pour l’avenir de ce territoire.

Alors que les principes et les modalités de réalisation du réseau de transport public du Grand Paris sont aujourd’hui en plein débat, la communauté d’agglomération d’Argenteuil-Bezons donnent rendez-vous aux habitants ce mardi pour débattre en particulier sur le thème : « Quelle place pour Argenteuil-Bezons dans le futur réseau de transports en commun d’Ile-de-France ? »

Mardi 18 janvier 2011 à 20h
Salle Pierre-Dux
9, Boulevard Héloïse – 95100 Argenteuil