Deux bijouteries ont été braquées samedi matin, peu avant 11 h, au centre commercial Art de Vivre à Eragny-sur-Oise, sans faire de victime. "Les choses ont repris leur cours normal et la bonne nouvelle c’est que les braqueurs ont été arrêtés dans une ville voisine", faisait savoir dès 13 heures la direction du centre commercial. Les braqueurs ont été placés en garde à vue au commissariat de Cergy. Dans l’une des bijouteries le préjudice est évalué à 100 000 euros. Les malfaiteurs auraient dérobé prioritairement des objets en or.

Les faits se sont déroulés moins d’une heure après l’ouverture du centre commercial. Il était 10h50 lorsque trois hommes encagoulés ont fait irruption dans le hall d’Art de Vivre. Vêtus de noir, et armés de haches et d’un fusil à pompe, ils ont braqué deux bijouteries proches de l’entrée et situées l’une à côté de l’autre, "Le Rucher d’Or" et "TrésOr".

Les braqueurs, tout en tenant éloigné employés et clientèle sous la menace de leur arme, ont brisé les vitrines d’exposition pour s’emparer de bijoux et montres de valeur. "Ils ont pris uniquement les objets en or", rapporte le responsable d’une des enseignes appartenant au groupe Histoire d’Or. Pour cette boutique, le préjudice est évalué à 100 000 euros.

"Les choses ont repris leur cours normal", déclarait vers 13 h vers le directeur du centre. En ce premier samedi de soldes, la clientèle était au rendez-vous et a afflué toute la journée. Les rideaux de fer des deux bijouteries étaient baissés mais les vitrines saccagées pouvaient interpeller les curieux.

"La bonne nouvelle c’est que les braqueurs ont été arrêtés", se félicite-t-on au centre commercial où l’on met en avant la rapidité d’intervention des forces de police et l’efficacité du système de vidéosurveillance. Les braqueurs avaient quitté le centre commercial à bord de deux voitures, une BMW et une Alfa Roméo. Ils ont été interpéllés rapidement dans une ville voisine. Ils ont été placés en garde à vue au commissariat de Cergy.