Journée agitée dans les centres hospitaliers du Val d’Oise. Deux rassemblements ont été organisés à Gonesse et Argenteuil pour dénoncer des fermetures de services annoncées par l’Agence Régionale de Santé. A Gonesse, les syndicats ont profité de la venue de Claude Evin, directeur de l’ARS, pour dénoncer la menace qui plane sur le service de cardiologie interventionnelle. A Argenteuil, c’est la radiothérapie, seul service public du département qui couvre un bassin de 500 000 habitants, qui est en sursis. Regardez cette scène lors de l’arrivée de Claude Evin à Gonesse. Un tour d’horizon est également proposé dans un reportage diffusé ce jeudi soir dans le JT de VOtv. 

http://www.dailymotion.com/embed/video/xgrzjl