Constitué pour protester contre la suppression de l’accueil en gare à partir de 21 heures, le collectif « Ligne H » se réactive pour organiser des opérations dans les gares de la ligne. En cause, les dysfonctionnements de la ligne H. « Les usagers subissent de plus en plus des retards inexpliqués, des suppressions des trains programmés, etc…, sans explications de la part de la SNCF, explique le collectif. L’exaspération des usagers est très forte. » Première mobilisation prévue mercredi 2 et jeudi 3 février en gare d’Ecouen.