Alors que le Comité de défense de l’hôpital d’Argenteuil manifeste ce jeudi sous les fenêtres de l’Agence Régionale de Santé à Paris, le député UMP du Val d’Oise, Georges Mothron, indique que le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, lui « a garanti que son ministère appuyait la thèse du maintien » du service de radiothérapie. L’ancien maire d’Argenteuil doit également être reçu la semaine prochaine par le ministre. « Restons vigilants mais restons optimistes, ajoute-t-il. La collaboration avec Eaubonne-Montmorency a enfin pris corps. C’était la condition sine qua non. La radiothérapie doit être sauvée lors de la Commission régionale du 24 mars. »