A l’initiative de la présidente du groupe Majorité Présidentielle au Conseil Régional, Valérie Pécresse, et des élus UMP du Val d’Oise, un tractage sera organisé lundi matin pour protester contre les dysfonctionnements à répétition et « l’immobilisme du STIF à mettre en œuvre des mesures d’urgence pour la ligne H. » Une opération bien venue à moins d’une semaine du premier tour des cantonales.