Le socialiste François Balageas a ravi la mairie en 2001, puis le siège de conseiller général trois ans plus tard. Sur ce canton-ville historiquement centriste, l’UMP met en avant une union retrouvée avec le Parti Chrétien Démocrate, le Nouveau Centre et le Parti Radical. De quoi y croire pour le candidat Gérald Sarizafy (UMP), qui en cas de victoire pense déjà à la reconquête de la municipalité. De son côté le conseiller général sortant semble confiant, à la sortie des écoles pour sa campagne, même les enfants le reconnaissent. Reportage.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xhlbos