Le PS 95 estime que la présentation des résultats du 1er tour des élections cantonales dans le Val d’Oise par la Préfecture du Val d’Oise est « tronquée à raison d’un classement approximatif des candidats selon leur étiquette ». Le PS propose donc une mise au point notamment concernant ses candidats dont l’ensemble est « à plus de 30% des suffrages et non à 23% comme le laisse entendre la Préfecture. »

La gauche veut montrer qu’elle est en position de force à la veille du second tour. Le total des voix de gauche s’établit au total à 50 672 voix, soit 46,04% des suffrages, contre 34 643 voix à la droite (UVO + divers droite), soit 31,76% des suffrages. Concernant les seuls candidats présentés sous l’étiquette UVO et investis par l’UMP, le score est de 30,14%. Ce dernier résultat est « inférieur à celui estimé par le ministre de l’Intérieur au plan national et est en net recul par rapport à 2004 » tient à rappeler la fédération valdoisienne du PS.

De leur côté, les candidats présentés et soutenus dès le 1er tour par le PS (13 PS, 3 EELV et 3 DVG) rassemblent 33 046 voix, soit 30,30% des suffrages. Lorsqu’ils ne sont « que » socialistes, le score monte à 31,36%, et les candidats divers gauche soutenus par le PS, font en moyenne 31,56%… « Le Parti socialiste est donc au plan départemental à plus de 30% des suffrages et non à 23% comme le laisse entendre la Préfecture », conclut la fédération.

Les socialistes valdoisiens notent également que les candidats EELV font en moyenne 10,02% des suffrages sur les 12 cantons où ils sont présents en concurrence avec les autres forces progressistes (10,07 selon la préfecture) tandis que ceux soutenus dès le 1er tour par le PS réunissent en moyenne 23,52% des voix. De même pour le Front de Gauche présent sur les 19 cantons qui ferait selon le PS 6,78% des suffrages, contre 7% selon la préfecture. Les divers Gauche font au total 2,55% des suffrages soit un total pour l’ensemble de la gauche de 50 672 voix (43,04% des suffrages).