Dans le cadre des « Mardis de l’ESSEC », dix députées afghanes nouvellement élues viendront le 29 mars prochain promouvoir la participation des femmes à la vie politique de leur pays. 

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

 En Afghanistan, les femmes participent à la vie politique. Dix députées représentant autant de régions éloignées de Kaboul viendront ainsi partager leur expérience avec le public français à l’occasion de leur passage en France du 26 au 31 mars. Le 29 mars, elles feront ainsi escale à l’ESSEC de Cergy afin d’améliorer et promouvoir la participation des femmes afghanes à la vie politique et de leur donner l’occasion de communiquer directement avec le public français sur la situation en Afghanistan, dix ans après le lancement du processus démocratique. Lors de cette soirée, de nombreuses personnalités seront présentes dont les dix députées ainsi que l’ambassadeur d’Afghanistan en France et le Chef de Mission Adjoint de l’ambassade des Etats-Unis en France. Une retransmission télévisée en direct en anglais vers les universités américaines de Georgetown, George Mason et l’université du Massachusetts est également prévue.

Un programme a été mis au point pour la venue des élues. Lors de leur présence sur le territoire français, elles assisteront à un séminaire de négociation et leadership enseigné en persan qui sera notamment l’occasion de créer un réseau de coopération entre elles. Elles échangeront également avec le public en rencontrant des diplomates et leaders politiques français et étrangers, en échangeant avec leurs homologues au parlement et en rencontrant les médias français et étrangers grâce à des interviews et à une conférence de presse.