Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Ce week-end a sonné la fin d’une saison catastrophique pour les deux meilleurs clubs valdoisiens. Installés depuis plusieurs saisons en Division 1 (deuxième niveau national), les Chiefs de l’Entente Deuil-Garges – déjà relégués depuis la précédente journée – et les Jokers de Cergy-Pontoise évolueront l’an prochain en D2.  Battu par Anglet, Avignon laissait aux Préfectoraux une chance de rester en D1 en cas de victoire à Reims. Mais les hommes d’Olivier Courally ont rapidement sombré pour finalement s’incliner sur le score de 12 buts à 4. A noter que les Chiefs ont subi la loi de Montpellier à domicile, trois buts à six.