Le Parti Radical de Gauche qui avait présenté huit candidats aux élections cantonales dans le Val d’Oise dénonce la décision de la nouvelle majorité de droite au Conseil général du Val d’Oise d’augmenter les impôts locaux. Arnaud Bazin, le nouveau président, a en effet annoncé sa volonté d’« augmenter la taxe foncière car les économies de fonctionnement ne suffiront pas à équilibrer le budget. » « Une nouvelle fois l’UMP trahit ses engagements de campagne et comme d’habitude ce sont les classes moyennes et les classes populaires qui vont payer les arbitrages injustes de la droite en matière fiscale », commente Elizabeth Boyer, présidente de la fédération du Val d’Oise du PRG.