Le conseil général a décidé de voter un plan route exceptionnel pour réparer les voies dégradées par deux hivers rigoureux. L’aide du Val d’Oise, d’une hauteur de 5 millions d’euros sera complétée par 635 000 euros de l’Etat. Elle servira notamment à la réfection des voiries communales, en particulier pour les petites communes pour lesquelles un tel investissement représente une lourde charge.

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

Les routes du Val d’Oise ont beaucoup souffert lors des vagues de froid. Très endommagées, beaucoup n’ont jusqu’ici pas pu être remises en état faute de moyens. Le conseil général a donc adopté un plan d’urgence de 5 millions d’euros. Complété par une aide de l’état s’élevant à 635 000 euros, ce dispositif verra une moitié aller à la voirie départementale et l’autre à la voirie communale.

Les communes de moins de 10 000 habitants, c’est à dire 150 sur les 185 du Val d’Oise, vont bénéficier à elles seules de de 2,2 millions d’euros pour réparer les dégâts provoqués par la succession de périodes de gel et de dégel durant l’hiver. En outre, ce plan permettra de financer la réfection des couches de roulement de voies communales en agglomération quand elles supportent le trafic en sens unique venant d’une route départementale.