« Jardins et percussions », tel est le thème autour duquel s’articulera l’édition 2011 d’« Argenteuil fait son Festival ». Le public argenteuillais pourra découvrir les produits de nos terroirs, apprendre à connaître les cultures du monde, assister à un défilé d’insectes géants au rythme de percussions et voir des concerts gratuits de Jena Lee ou encore Yannick Noah. 

 "Depuis 2008, ce Festival rassemble les habitants de la troisième ville d’Ile-de-France, autour de festivités conviviales et originales. « Argenteuil fait son festival » associe des troupes professionnelles et des associations locales autour de rendez-vous thématiques, gratuits et ouverts à tous, qui donnent à voir la Ville autrement."

Au programme de ce mois de juin de festivités :

– Samedi 4 juin à paritr de 21h30, sur l’avenue Gabriel-Péri et la friche Henri-Barbusse : « Des insectes géants envahissent le centre-ville : fourmis, araignées, abeilles, criquets et mille-pattes crachent, mugissent, tissent et toisent le public. Au bout de leur route, un feu immense danse au rythme des percussions et appelle le public à venir vibrer avec lui. » Les « Commandos Precus » vont assurer l’animation au son des percussions au milieu de la parade et proposent à ceux qui souhaitent participer à ce concert au rythme fou de les rejoindre (inscription au 01.34.23.68.50)

– Du 10 au 12 juin de 10h à 22h : « La vengeance des semis ». Un air de campagne sur l’avenue Gabriel-Péri, la rue Paul-Vaillant-Couturier et la friche Henri-Barbusse avec marché du terroir, basse-cour, ferme pédagogique, tours de tracteurs, troc de plantes… restauration sur place.

Le dimanche 19 juin de 12h à 20h : « La Fête des cultures » (jusqu’à 18h) suivi d’un concert de Jena Lee (jusqu’à 20h), au parc du Cerisier et la rue des Allobroges. Jeux d’adresse, musicaux, sportifs, activités venant du monde entier pour découvrir la diversité planétaire, restauration sur place.

Le lundi 20 juin, à partir de 20h à la friche Henri-Barbusse : concerts gratuits de Féloche et de Yannick Noah, qui interprétera ses grands succès depuis qu’il a remplacé sa raquette de tennisman par un micro de chanteur.