Ce mardi soir, à Bezons, le collectif départemental du logement emmené par les maires de Bezons et Argenteuil, Dominique Lesparre et Philippe Doucet, organisait la première cérémonie des Boutins d’or. L’objectif : "récompenser", avec humour, les villes qui se situent toujours sous le seuil des 20% de logements sociaux et donc qui ne respectent pas la loi SRU. Les principales distinctions de la soirée sont revenues à La Frette-sur-Seine, Frépillon ou encore Enghien-les-Bains. Le maire de la ville thermale a tenu à réagir à ce prix. Regardez le reportage.

Epingler les villes du Val d’Oise qui ne respectent pas le quota de 20% de HLM sur sa commune, le collectif départemental du logement l’avait déjà initié lors de rallyes qui étaient passés notamment par La Frette-sur-Seine, le Plessis-Bouchard, Frépillon ou encore Enghien-les-Bains, les plus mauvais élèves du département parmi les 25 villes de plus de 1500 habitants (sur 62) qui ne respectent pas la loi SRU. Pour la cérémonie des Boutins d’or, ces mêmes communes "concouraient" dans six catégories. Dans chacune d’entre elles, le lauréat est indiqué en gras :

-Le Boutin d’or « du maire le plus en retard sur l’application de la loi SRU ».
Les nommés sont La Frette-sur-Seine (DVD), Montlignon (UMP) et Nesles-la-Vallée (non inscrit).

-Le Boutin d’or « de l’accueil convivial, mais pas trop, voire pas du tout, avec huissier, police municipale, porte fermée à clef, etc. ».
Les nommés sont La Frette-sur-Seine (DVD) et Frépillon (DVD).

-Le Boutin d’or « du maire qui préfère payer des amendes plutôt que de construire des logements sociaux ».
Les nommés sont Enghien-les-Bains (UMP), Frépillon (DVD) et le Plessis-Bouchard (DVD).

-Le Boutin d’or « du maire qui aime la mixité sociale, mais pas dans sa ville ».
Les nommés sont Nesles-la-Vallée (non inscrit), Montlignon (UMP) et Parmain (UMP).

-Le Boutin d’or « du représentant de l’Etat qui applique avec zèle les directives gouvernementales ».
Les nommés sont le préfet du Vald’Oise, le préfet du 95 et le préfet du département dont la préfecture est à Cergy.

-Le Boutin d’or « du bailleur qui devrait être plus à l’écoute de tous ses locataires ».
Les nommés sont Logirep, Opievoy et Fiac-Batigère.

La seule ville étiquetée à gauche, Taverny, s’est elle vu remettre le prix spécial du jury pour ses efforts dans la construction de logements sociaux. La commune vient d’ailleurs tout juste de franchir le seuil des 20% de logements sociaux (20,3%). Invité à la tribune, son maire, Maurice Boscavert, a fait un discours au diapason de la cérémonie. Il a ainsi évoqué le cas de la base militaire installée sur sa commune. Regardez la vidéo.

Maurice boscavert aux Boutins d’or par vonews

Joint par téléphone, le maire DVD d’Enghien-les-Bains, Philippe Sueur, dit avoir découvert cette cérémonie dans la presse ce matin. Il juge cet événement "scandaleux" et dénonce de la part du collectif "une manipulation et un procès d’intention". A cette soirée, le maire d’Enghien-les-Bains, (8,87% de logements sociaux) s’est vu décerné le prix "du maire qui préfère payer des amendes plutôt que de construire des logements sociaux". "Faux", répond l’élu, "Enghien ce n’est pas Neuilly, moi j’ai la volonté de réaliser des logements sociaux. Si j’ai pu prendre du retard, c’est que je me suis retrouvé dans des contentieux". Chaque année, la ville thermale paye 180 000 euros d’amendes pour non-respect de la loi SRU, autant dire pas grand-chose au vu du budget de la ville qui atteint lui les 54 millions d’euros. Pour sa défense, Philippe Sueur invoque les difficultés de construire."Sur Enghien, il y a 44 hectares d’eau, il ne me reste donc que 115 hectares de disponible. Dessus, je n’ai aucune réserve foncière et un tiers de la ville n’est pas constructible pour du logement collectif. Je ne peux pas aller plus vite que les contraintes." Malgré ces contraintes, il demande du temps pour réaliser des logements sociaux. "Notre politique pour le logement, c’est plutôt de faire de la rénovation de qualité. Aujourd’hui sur la ville, 32 logements sociaux sont en chantier, 14 autres doivent prochainement démarrés et enfin 25 sont en projet."

http://www.dailymotion.com/embed/video/xirw3m