Le coup d’envoi de la 10e édition du concours Talents des Cités a été donné. A l’initiative du Ministère de la Ville et du Sénat, il récompense chaque année les entrepreneurs issus des quartiers prioritaires de la politique de la Ville. Les candidats ont jusqu’au 31 mai prochain pour concourir.

 Les entrepreneurs de moins de 40 ans issus des quartiers défavorisés peuvent dès aujourd’hui tenter d’être distingués par le jury du concours Talents des Cités. Pour cela, ils doivent avoir créé une entreprise ou association dans un quartier prioritaire de la politique de la Ville. Lors de l’inscription, ils peuvent choisir parmi deux catégories. « Création » pour ceux qui ont créé leur entreprise ou leur activité entre janvier 2008 et décembre 2010 et « émergence » pour ceux qui ont un projet d’entreprise. Pour participer, ces derniers doivent cependant au préalable avoir fait valider leur projet ou être accompagné par un organisme de conseil en création d’entreprise. Une fois leur dossier entre les mains du jury, les prétendants seront jugés sur plusieurs critères. D’une part le parcours du créateur, sa motivation et son profil entrepreneurial. Ensuite la viabilité économique et financière du projet et l’impact de l’activité sur le quartier (création d’emplois et de lien social). Enfin la mission « d’ ambassadeur des quartiers », c’est-à-dire la volonté de changer l’image des cités et d’aider d’autres jeunes à entreprendre. Les inscriptions se font en ligne sur www.talentsdescites.com

Depuis sa création en 2002, Talents des Cités a récompensé 338 créateurs d’entreprise et d’association, leur permettant ainsi d’accéder à l’ensemble des soutiens à la création d’entreprise et au développement d’emplois durables dans des quartiers particulièrement touchés par le chômage.  En 2010, les jurys Talents des Cités ont réuni 120 experts, ont analysés 330 dossiers et sélectionné 39 lauréats. Le jury national composé des organisateurs et des partenaires a désigné 11 vainqueurs nationaux. Dans la catégorie « Création », les secteurs d’activités représentés sont principalement les services aux entreprises (45%), les services aux personnes (30%), et le commerce (25%).

Calendrier

31 mai / minuit : date limite d’inscription

Juin/juillet :
jurys régionaux
Organisés par les BGE et présidés par des sénateurs, les jurys régionaux sélectionneront un lauréat dans chacune des catégories. Les lauréats de la catégorie « émergence » recevront 1 500 €. Les lauréats de la catégorie « création » percevront une dotation de 3 000 €.

Septembre :
jury national au Ministère de la Ville
Parmi les lauréats régionaux, le jury national désignera 12 lauréats nationaux. Ils recevront chacun 7 000 € et seront accompagnés activement dans leur démarche par l’un des partenaires de Talents des Cités.

Octobre : au Sénat le jury d’honneur. Il désignera le « Grand Prix Talents des Cités 2011 » et la « Mention spéciale 2011 », dotés de 5 000 € chacun

La cérémonie officielle de remise des prix se déroulera dans l’hémicycle du Sénat, en présence de membres du Gouvernement, des partenaires Talents des Cités et de nombreuses personnalités du monde économique, sportif, culturel.