Alors que le dossier du Grand Paris entre dans sa phase critique avec l’annonce du tracé définitif du super métro, le groupe Val d’Oise Utile et Solidaire (VOUS) critique le « silence de la droite départementale UVO – UMP » sur ce dossier. S’inquiétant du « mutisme » des élus de droite départementale, les élus de l’ex majorité rappellent leur engagement en faveur d’avancées pour le département démontré par le passé.

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

Ancienne majorité au conseil général, la gauche est de nombreuses fois montée au créneau entre 2008 et 2011 pour tenter d’obtenir une place importante du Val d’Oise dans le projet du Grand Paris. Les élections cantonales ont changé la donne et mené à un changement de majorité.  Changement qui inquiète la nouvelle opposition. Voyant un manque d’engagement de la droite sur le dossier du Grand Paris, la gauche s’inquiète des conséquences pour le département. « Le mutisme de la droite départementale dans les enceintes, régionale et nationale est très inquiétant » déclare le VOUS. Et d’ajouter : « que reste-t-il des avancées cruciales obtenues, quelle sera la place réellement réservée au Val d ‘Oise dans le Grand Paris ? ». Une question qui prend  sa source dans les nombreuses prises de position du Conseil général ces derniers mois.

Rappelant  la mobilisation de la gauche pour l’amélioration des infrastructures existantes, le principe de non exclusion du Val d’Oise et les compensations pour le département, Didier Arnal, Président du VOUS, vante les « avancées substantielles » obtenues par la gauche. « Par son inaction, la droite départementale  (UMP-UVO), démontre une nouvelle fois son désintérêt pour l’avenir des Valdoisiens et se révèle incapable de consolider les avancées acquises en moins de trois par l’exécutif de Gauche » conclue-t-il.