La ville de Sarcelles organise du 4 juin au 18 septembre le festival « Les jardins et les Musiques du Monde ». Pendant cet évènement, plusieurs journées seront consacrées à un thème différent. Des animations, une pièce de théâtre et des concerts de jazz éthiopien et de jeunes talents seront prévus aux mois de juin et de juillet. Le Festival s’arrêtera début juillet pour reprendre en septembre. Entrées libres.

Au programme du 4 juin au 3 juillet :

– Samedi 4 juin, toute la journée : Animations Nature « Rendez-vous aux jardins nourriciers », dans le Parc Gimard, 1 rue des Pilliers.

De 10h à 12h : cueillette de plantes sauvages et découverte de recettes de cuisine oubliées.
De 14h à 17h : atelier Art et Nature avec création de portraits sculptés en légumes et fleurs à la manière du peintre italien Giuseppe Arcimboldo, land art sur canevas…
De 17h à 18h : rencontre avec un apiculteur, exploration du monde fascinant et grouillant de vie des abeilles au rucher pédagogique du parc Grimard.
A 18h : Pièce de théâtre « Le bal des abeilles », au théâtre de Verdure Mel Bonis.
Plus d’informations auprès de l’association Inven’Terre au 01 39 94 53 88 ou à la Maison du patrimoine : 01 34 19 59 28.

– Samedi 25 juin 2011 à 19h : Concert d’Akale Wube, à la Maison du Patrimoine, 1 rue des Pilliers.

En 2008, de jeunes musiciens parisiens se réunissent autour d’un projet fou : s’attaquer au répertoire de l’âge d’or du jazz-groove éthiopien. Ensemble, ils forment le quintet Akalé Wubé (nom emprunté à un thème du saxophoniste Getatchew Mekurya, que l’on peut traduire par « ma jolie » en amharique). Leur répertoire propose une alchimie subtile entre reprises littérales et arrangements inédits, standards revisités et raretés auxquels s’ajoutent des compositions personnelles. Une invitation à un voyage sonore inédit, guidé par le bon sens du groove.

– Dimanche 3 juillet 2011 à 17h : Concert des Apartides à la Maison du Patrimoine

Faux tsiganes de capitale mais vrais nomades de la musique, Les Apatrides commencent leur voyage il y a 4 ans. Leur destination musicale: une chanson rock sans frontières aux sonorités manouches, où s’entremêlent funk, reggae et rock brut. Gagnants du festival sarcellois Jeunes Talents 2010, ils se sont forgés un univers festif et survolté, et s’imposent progressivement comme valeur montante des grandes scènes parisiennes. En fervents disciples de la Mano Negra, Les Apatrides ont transformé leur concert en véritable spectacle unique, énergique et décalé ; où le rire n’est jamais loin des larmes, et où les compagnons de route peuvent surgir sur scène à chaque instant.

Plus d’informations sur l’évènement au 01 34 19 59 28 ou sur www.sarcelles.fr/media/media268534.pdf