Le groupe valdoisien Spark Gap va sortir le 27 juin prochain son deuxième album, intitulé « The Boys From Alaska », quatre ans après leur premier disque, « And my French is no perfect ». Ce groupe est constitué de quatre membres, un batteur, deux guitaristes-chanteurs et un bassiste-chanteur.

Sur ce second album, la formation se veut plus rock. Selon vacarm.net, le quatuor a réussi « sur le plan artistique en nous faisant oublier leur filiation au pop/punk californien de leurs débuts… » Le site conclut que « Spark Gap est une belle découverte. »

Originaires de Jouy-le-Moutier, cela fait maintenant huit ans que ce groupe punk-rock tourne en région parisienne dans différents festivals, notamment aux côté de Superbus. Vacarm.net constate aussi que « depuis leur premier essai studio, on ne peut constater que le travail effectué avec une production plus aboutie et un univers artistique qui se concrétise autour d’une volonté de partager une certaine vision du rock décomplexée. » Dans ce nouvel album, de 11 titres, ils rendront hommage à Buster Keaton entre autres.

« The Boys From Alaska », des Spark Gap, dans les bacs le lundi 27 juin et en concert à l’EMB de Sannois le 13 juillet, en première partie de Sum 41. Découvrez leurs chansons, photos et plus d’informations sur http://www.myspace.com/sparkgap