Des dizaines d’animateurs des comités locaux du Front de Gauche du Val d’Oise se sont réunis à Pierrelaye le 28 mai dernier. Ils ont  manifesté leur inquiétude face aux récents résultats de la gauche sur le département, considérant que la droite et son extrême doivent être affaiblis à l’occasion des prochaines échéances électorales de 2012. La création de ces comités locaux, ouverts aux citoyens,  dans de nombreuses villes du département (Cergy, Bezons, Sannois, Fosses, Mériel, Pierrelaye…) doit y contribuer.

 « Les citoyens pourront prendre place dans les comités, afin d’en être les acteurs et les co-décideurs au même titre que les membres des partis politiques fondateurs du Front de gauche (PCF, PG, GU) », affirme le communiqué. Un comité de liaison des différents comités du Val d’Oise sera lui chargé « de multiplier les échanges sur la construction des actes de résistance contre la politique gouvernementale et de la majorité départementale ».

Dans le même temps, les animateurs des Comités locaux envisagent de développer les initiatives auprès des citoyens non-membres des organisations fondatrices du Front de Gauche pour les associer à la co-élaboration du programme populaire partagé qui sera porté par les candidats du Front de gauche aux élections présidentielle et législatives.

Les comités locaux du Front de gauche insistent sur « leur véritable volonté de conquête, dans la perspective de battre durablement la droite, grâce à la création d’une réelle dynamique de rassemblement de la gauche de combat et de transformation, associant des femmes et des hommes acteurs des mouvements sociaux, associatifs et politiques du département ».