La séance du Conseil d’administration du Comité d’Expansion Economique du Val d’Oise (CEEVO)  qui s’est déroulé ce jeudi matin avait pour but d’élire son président, François Scellier (photo), et les membres du CEEVO aux différentes postes du Comité d’expansion économique. Une dernière séance donc pour l’ancien conseiller général, Alain Leikine, qui a reçu un hommage improbable de son successeur sur le canton d’Argenteuil Ouest. L’UMP Xavier Péricat a tenu à « saluer l’action du Président sortant d’autant que celui-ci ne fut pas particulièrement aidé par l’ancienne majorité en fin de mandat ! »

 Dans un contexte financier contraint, Alain Leikine a soumis au vote de l’assemblée son bilan pour l’année écoulée « lequel a été approuvé à l’unanimité » souligne Xavier Péricat. Adversaire de l’ancien socialiste sur le canton d’Argenteuil Ouest lors des dernières élections, l’élu UMP profite de ce passage de témoin pour saluer son action à la tête du CEEVO. « Au-delà des clivages politiques et des divergences de vue qui nous animent, il me parait important de rendre hommage à l’action d’un homme de conviction et qui n’a pas ménagé ses efforts », estime-t-il.

Un hommage appuyé pour mieux critiquer l’ancienne majorité socialiste au Conseil général. Lors de la présentation de bilan, les conseiller généraux UVO auraient ainsi découvert une belle coupe dans les subventions accordées aux comité. « Derrière les écrans de fumée auxquels nous avaient habitués le président Arnal, nous avons pu découvrir que le CEEVO s’était vu priver en 2010 d’une subvention de 380 000 € pourtant destinée à promouvoir le développement économique dans le Val d’Oise » glisse-t-il. Ainsi pour Xavier Péricat, la mission prioritaire du nouveau président, François Scellier, sera « de redonner à cet organisme la place qu’il mérite au sein du département du Val d’Oise. »