C’est la première maladie génétique au monde et pourtant c’est sans doute aussi la maladie la moins connue du grand public :  la drépanocytose est une affection du sang, qui provoque une dégénérescence des globules rouges et donc une anémie chronique, source de crises extrêmement douloureuses et d’une espérance de vie amoindrie. Des artistes se réunissent, de 15h à 23 h, ce dimanche au Zénith à Paris pour chanter en faveur de la recherche contre la drépanocytose. Entrée : 20 euros.

 De nombreux artistes seront présents tels que Medhy Custos, Jane Fostin, Admiral T, Krys, Valérie Louri, Thierry Cham, Ali Angel, Bamboolaz, G’ny, Singuila, Do Panol, Gage, AP du 113, Milca, Lady Sweety, Canardo, Kaysha, Youssoupha, Tom Frager, Black Barbie, Awilo, Original H…

Le Drépactiuon. Concert caritatif "Tous ensemble contre la drépanocytose"
Zénith de Paris
12 juin 2011, de 17 à 23h.
Entrée : 20 euros par personne (intégralement reversés à la cause).
Infos et préventes au 01 40 10 02 49.

Vous pouvez également faire un don sur : drepaction.org/faites-un-don

 

50 millions de malades de la drépanocytose dans le monde

"Plus de 50 millions de personnes, à travers la planète, en sont touchées. D’autre part, il naît, annuellement, 100 000 enfants drépanocytaires. Rien que pour la France hexagonale, on dénombre 15 000 malades ; la Martinique et la Guadeloupe recensent, respectivement 2000 et 1500 drépanocytaires", explique Jenny Hippocrate Fixy, organisatrice du Drépaction à travers l’ECD, le collectif « Ensemble Contre la Drépanocytose ».


C’est la maladie génétique la plus répandue au monde, mais malheureusement elle reste mal connue. C’est une maladie génétique, transmise par les deux parents, et elle n’est pas contagieuse. Elle est liée à une anomalie de l’hémoglobine, constituant des globules rouges qui permet de transporter l’oxygène dans le sang. Elle entraîne ainsi la déformation des globules rouges Les principaux symptômes de la maladie sont l’anémie (pâleur, fatigue), des crises douloureuses violentes, surtout osseuses qui peuvent être fréquentes et souvent provoquées par la fièvre, le froid, la déshydratation ou des efforts, et une sensibilité accrue à certaines infections. A long terme d’autres complications peuvent entraîner des lésions d’organes (os, cœur, cerveau…).

La drépanocytose est une maladie génétique transmise par les deux parents. Ils peuvent être porteurs sains et pourtant transmettre la maladie à leurs enfants. Chacun de nous est le fruit de son héritage génétique, et le mélange des gènes paternel et maternel établit notre identité génétique. En ce qui concerne l’hémoglobine, une personne peut hériter de deux gènes normaux (un de la mère, un du père) et fabriquer de l’hémoglobine normale (l’hémoglobine A). Elle est appelée AA. Il y a également la personne SS qui a hérité de deux gènes anormaux et ne fabrique que de l’hémoglobine S, l’hémoglobine anormale de la drépanocytose. Enfin, les personnes AS sont celles qui ont reçu un gène normal et un gène anormal. Seuls les personnes SS sont malades. Les sujets AS ne sont pas malades, on parle de porteurs sains mais ils peuvent transmettre à leur insu la maladie à leurs enfants.

+ d’info :
http://www.drepaction.org/
http://www.apipd.fr/