Une semaine après les incidents qui ont éclaté à Arnouville entre la communauté kurde et les forces de police après l’interpellation d’un membre du PKK, le parti des travailleurs du Kurdistan, le maire UMP, Michel Aumas, a tenu à faire une mise au point auprès de ses administrés. Dans une lettre adressée aux habitants, l’élu tient un discours très ferme vis à vis des évènements qui se sont déroulés dans sa ville samedi dernier. Il réclame même la dissolution de l’association Kurde de sa ville. Le reportage de VOtv. 

http://www.dailymotion.com/embed/video/xj83s0