Les salariés du magasin Carrefour Market de Puiseux-Pontoise ont obtenu satisfaction à une partie de leurs revendications. Les syndicats (CGT, CFDT, FO) ont signé un protocole de fin de conflit prévoyant notamment la récupération des heures de grève, la hausse des salaires ou encore les titres restaurants portés à 4 euros. L’enseigne doit maintenant se préparer au procès qui se déroulera le 22 juin à Pontoise pour non-respect du SMIC.

blefer
14.00

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

 Ils se mobilisaient pour obtenir les mêmes avantages que les salariés des « Hyper Carrefour ». Les salariés du Carrefour Market ont obtenu satisfaction. Le protocole signé par les syndicats prévoit la récupération des heures de grève, des hausses de salaire allant de 2 à 2,5% avec rétroactivité au mois d’avril et des titres restaurants portés à 4 euros, mesure jugée insuffisante. Il faut en plus revendiquer deux ans d’ancienneté pour profiter de cette dernière mesure.

Le parti de gauche rappelle pour sa part les nombreuses plaintes déposées contre la maison mère dans l’ensemble de la France, comme en témoigne l’audience qui doit se dérouler à Pontoise le 22 juin prochain pour « non-respect du SMIC ».