Le conseil fédéral de la Fédération Française de Football (FFF) a confirmé la rétrogradation de l’Entente Sannois Saint-Gratien en CFA 2 pour motif économique. Une décision vivement contestée par le club qui entend faire appel.

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

 En 2005, Le club de Sannois Saint-Gratien déléguait ses droits sportifs à la société anonyme sportive professionnelle (SASP), avant de les récupérer en 2009. Or, celle-ci a déposé le bilan en août dernier provoquant le début des ennuis du club valdoisien. L’Entente refuse d’avoir à assumer les conséquences de cet événement. La direction souhaite maintenant faire appel de la décision de la FFF et se rendre devant le tribunal administratif pour jouer sa dernière carte.