La direction de Paris-Charles de Gaulle a décidé d’offrir plus de 60 tonnes de foin aux éleveurs voisins de l’aéroport touchés par la sécheresse. 40 hectares d’herbes ont été fauchés et devraient être remis aux agriculteurs le 4 juillet prochain. 

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

 Aéroport de Paris (ADP) a décidé de se mobiliser pour les éleveurs victimes de la sécheresse en fauchant plus de 60 tonnes d’herbe située sur 40 hectares de zone réservée au Nord-Ouest de l’aéroport de Roissy. Après le séchage puis le conditionnement de l’herbe grâce à des machines louées pour l’occasion par ADP, les ballots (entre 100 et 150 round baller) seront stockés et remis aux agriculteurs en zone publique, sur le parking réservé habituellement aux machines d’entretien des pistes.

Aéroport de Paris a pu compter sur l’aide des organisations agricoles, qui ont recensé les besoins des agriculteurs en fourrage, ainsi que celle des agriculteurs qui ont notamment précisé leurs attentes en terme de contrôle de la qualité nutritive du fourrage réalisé par un vétérinaire, de format et facilité du transport des ballots, etc.

Plus d’une dizaine d’éleveurs d’Ile de France vont pouvoir bénéficier de cette opération de fauchage et récupérer une partie du foin nécessaire à l’alimentation de leurs animaux.