Le Président de la République souhaite proposer au parlement d’introduire dans la Constitution la « règle d’or » d’équilibre budgétaire. Le sénateur UMP sortant, Hugues Portelli, demande par voie de communiqué la tête de liste PS aux sénatoriales, Alain Richard, de se positionner sur le sujet.

 Les candidats de la liste « Unis pour nos territoires » (photo), menée par le sénateur-maire UMP Hugues Portelli, s’engagent, s’ils sont élus, à voter ce projet qui, expliquent ils,  "imposera à l’Etat les règles financières que nous nous sommes imposés dans nos communes et notre département".

Les colistiers de Hugues Portelli demandent à Alain Richard,s’il votera ce projet "qui est partagé par les socialistes qui exercent des responsabilités dans les Etats de l’Union européenne, ou s’il se réfugiera dans la position irresponsable des dirigeants socialistes français, qui refusent de le soutenir".

Martine Aubry a récemment déclaré "nous voterons unanimement contre" considérant que "c’est une diversion pour un président qui veut faire oublier que c’est lui qui a augmenté les déficits et les dettes".