Un conflit entre le Conseil général et l’Etat met sur le carreau les travailleurs handicapés du Val d’Oise employés dans des établissements de services d’aide par le travail (ESAT). Le département refuse aujourd’hui de payer le transport de ces travailleurs et demande à l’agence régionale de santé de régler la note. Si aucune solution n’est trouvée 108 personnes ne pourront plus se rendre à leur travail. Plus d’explications dans ce reportage de VOtv.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xlduj2