Le député-maire PS de Sarcelles dont les bureaux et maisons ont été perquisitionnés mardi matin dans le cadre d’une enquête sur le cercle de jeux parisien Wagram a décidé de prendre « congé immédiatement du comité de campagne de Martine Aubry. » Il y était responsable des questions de sécurité. François Pupponi assure cependant être « la victime d’une manipulation » et dit n’avoir « rien à cacher » ni à « se reprocher ». L’élu socialiste compte « déposer plainte pour diffamation et dénonciation calomnieuse ».