Musique et théâtre seront  présents à l’espace Saint-Exupery de Franconville en octobre. De quoi satisfaire tous les publics.

Chanson

Florent Marchet

Vendredi 7 octobre 21h00

Issu d’un bourg du centre de la France, Florent Marchet, avec une ironie imparable, interroge le sens des choses et de l’existence. Avec l’album Courchevel, sorti en octobre 2010, l’auteur-compositeur-interprète confirme son goût pour le romanesque et la plongée dans les provinces françaises qui lui sont chères : onze chansons, onze cartes postales pop, de vrais instantanés comme autant d’invitations au voyage. Aussi mordant que romantique, Florent Marchet est inspiré musicalement par des compositeurs de musiques de films des années 60 à 70, et par des groupes comme Phoenix ou The Arcade Fire. Florent Marchet est libre, signant avec le label indépendant PIAS, écrivant et composant pour Axelle Red, Clarika ou Elodie Frégé. Hors piste, l’un des titres de son dernier album, sonne comme une signature. Florent Marchet ne suivra jamais les sentiers battus.

Olivia Auclair (1ère partie de Florent Marchet)

Olivia Auclair – découverte la saison passée à l’Espace Saint-Exupéry dans le conte musical L’Enfant Porte – vient de sortir son premier album, intitulé Live ! Pétillante et débordante d’énergie, elle conquiert le public à coup sûr avec ses chansons à textes, virulentes, grinçantes, entre Bénabar et Linda Lemay.

Théâtre

Le repas des fauves

Samedi 15 octobre 21h

Dans la France occupée, sept amis se retrouvent pour fêter l’anniversaire de leur hôte. La soirée se déroule sous les meilleurs auspices, jusqu’à ce qu’au pied de leur immeuble soient abattus deux officiers allemands. La Gestapo investit l’immeuble et décide, par représailles, de prendre deux otages par appartement. Le commandant Kaubach, qui dirige cette opération, reconnaît, en la personne du propriétaire de l’appartement, M. Pélissier, un libraire à qui il achète régulièrement des ouvrages. Soucieux d’entretenir les rapports courtois qu’il a toujours eus avec le libraire, le commandant décide de laisser la liberté aux convives de choisir eux même les deux otages qui l’accompagneront, et leur donne une heure. Le Repas des fauves peut commencer…

Le Repas des fauves a obtenu trois Molières 2011 : spectacle du théâtre privé, mise en scène et adaptation.

Chanson

William Sheller Piano Solo

Jeudi 20 octobre 21h

De père américain et de mère française, William Sheller qui a été élevé dans une ambiance musicale et théâtrale décide à l’âge de onze ans qu’il sera musicien. S’en suivent des études de musique classique : harmonie, contrepoint et fugue, ainsi que latin. Mais à l’écoute des Beatles, tout bascule et William trouve une nouvelle voie. Sa rencontre avec Barbara, qui le persuade de chanter, sera déterminante. Quatre albums en quatre ans imposeront Sheller comme un artiste à part entière, avec une brassée de tubes : Rock’n dollars, Photo souvenir, Dans un vieux Rock’n’roll, Le carnet à spirale, Nicolas, J’cours tout seul… Son premier concert piano, en 1984, eut lieu à la suite d’un accident, ses musiciens ayant eu une altercation avec les douaniers belges. Ce fut une révélation. L’artiste enchaînera alors les projets seul au piano, Sheller en solitaire, en orchestre symphonique : Le Nouveau Monde, un album hard-rock, Albion, ou pop, Les machines absurdes.

Couvert d’honneur : Chevalier des arts et des lettres, Grand prix National du Ministère de la culture, Oscar de la chanson Française par l’UNAC, trois Victoires de la Musique, William Sheller, Homme heureux peut-être, libre sûrement, choisit les salles où il vient jouer. C’est le cas pour l’Espace Saint-Exupéry.

Théâtre

Le Carton

Vendredi 4 novembre 21h

Une pièce de Clément Michel

Metteurs en scène : Arthur Jugnot et David Roussel

Le téléphone sonne, Antoine répond d’une voix ensommeillée, et apprend qu’il doit restituer son appartement le jour même… C’est le début d’une comédie endiablée, où sept personnages vont se démener avec énergie, dans un tourbillon où chacun n’est jamais au bon endroit ni au bon moment, tels des enfants de Feydeau et de Friends. Le Carton revisite le vaudeville, jouant avec jubilation des quiproquos, en gardant le rythme et les codes, dans un monde de jeunes adultes bien ancrés dans leur temps. Cette pièce de Clément Michel, déjà adaptée au cinéma, retrouve tout son mordant dans une mise en scène sur-vitaminée d’Arthur Jugnot et David Roussel, et un jeu particulièrement réjouissant de jeunes comédiens. Entre les cartons à faire et les comptes à régler Le Carton est une comédie où l’on déballe tout !

 

Espace Saint-Exupéry

32 bis rue de la Station

95130 Franconville