Après une décennie d’analyses et de réflexions, l’Etat, le conseil général et les collectivités locales se sont entendus sur un projet dont la principale ambition est la création d’une véritable forêt de 1 000 hectares. Mais pas seulement, il s’agit de redonner une vie à la Plaine avec la construction de logements et équipements publics.

 Trois scenarii sont proposés pour l’aménagement. Les différentes variantes portent sur l’importance relative des secteurs urbains, agricoles ou boisés qui se partageront ce territoire. Les pourtours, au nord et au sud-ouest seront dévolus à une agriculture spécialisée tandis que plusieurs zones permettront la construction de logements et d’équipements publics, à Frépillon, Herblay (Beauregard) ou à proximité de la gare de Montigny-Beauchamp. La cohérence d’ensemble devra se faire autour de l’urbanisation structurant les zones aujourd’hui délaissées et les zones vertes assurant la continuité écologique entre Oise et Seine. L’agriculture sera maintenue autour de Pierrelaye.