Plusieurs élus de droite régionale, dont le président du conseil Général du Val d’Oise, Arnaud Bazin, ont signé une pétition remise cette semaine au préfet de Région et demandant le retrait de la délibération sur la « critérisation » des subventions régionales. Ils reprochent à cette mesure, adoptée le 23 septembre par la majorité de gauche, de soumettre « les subventions régionales à toute une série de critères opaques et contestables ». Un recours va par ailleurs être prochainement déposé auprès du Tribunal Administratif.

A peine adoptée, la « critérisation » des aides régionales fait déjà grincer des dents. Le groupe Majorité Présidentielle est ainsi monté au créneau pour faire annuler la mesure votée par la majorité PS-Verts-PC au conseil Régional. En cause selon eux, l’ « opacité » des critères  et leur nature « contestable ». Une pétition a ainsi vu le jour grâce à la signature de plus de 600 élus franciliens, ministres, présidents de conseils généraux, parlementaires, conseillers régionaux et généraux, maires et conseillers municipaux, dont le valdoisien Arnaud Bazin.

« Sous couvert de réduire les inégalités sociales, elle n’a en réalité d’autre objectif que de masquer la réduction considérable des aides régionales aux collectivités franciliennes et donc aux Franciliens malgré des recettes du Conseil régional annoncées en hausse de près de 5 % en 2012 », déclare le groupe Majorité Présidentielle. La droite attend maintenant que Jean-Paul Huchon, président du conseil Régional, « renonce à ce texte injuste et scandaleux qui revient à mettre sous tutelle les collectivités ».