La société Aéroports de Paris (ADP) a engagé 60 millions d’euros d’investissements supplémentaire sur ses aéroports parisiens, dont Roissy, afin de faire face à d’éventuelles perturbations liées à la météo cet hiver. Jusqu’au 15 avril 2012, 600 collaborateurs du service hivernal d’ADP seront mobilisés. Des moyens matériels ont également été ajoutés.

 Après un hiver 2010/2011 particulièrement difficile, ADP a décidé d’anticiper d’éventuelles perturbations cet hiver. Ainsi, l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle bénéficie depuis le 15 octobre de nouveaux moyens humains et matériels pour lutter plus efficacement contre les problèmes climatiques et accueillir au mieux les passagers bloqués. 125 véhicules, du quad léger équipé de lame de déneigement aux imposantes Boschung, les plus grosses déneigeuses disponibles sur le marché, sont en service sur les pistes.

Pour accroître les capacités de dégivrage des avions, 16 aires de dégivrage sont aménagées, soit trois nouvelles. Le nombre de dégivreuses mobilisables a pour sa part été porté à 49, soit 8 nouvelles. Les stocks de produit dégivrant ont également été revus. Avec 2 400 000 litres, les réserves de Paris-Charles de Gaulle ont été plus que doublés par rapport à l’hiver 2010-2011 et quadruplés par rapport à l’hiver 2009. De plus l’approvisionnement a été sécurisé grâce à de nouveaux fournisseurs et des stocks tampons plus importants.

ADP entend aussi aider les compagnies dans leurs missions d’information et de prise en charge des passagers. En plus des 3 000 écrans d’affichage mobilisés pour diffuser les informations sur les vols à Roissy, transmises et mises à jour par les compagnies aériennes, 400 écrans digitaux publicitaires vont être déployés dans les aéroports parisiens cet hiver. Ils pourront être mobilisés en renfort pour diffuser des messages d’alerte ou des conseils aux passagers.

Les nouveaux médias seront également largement mis à contribution puisque, outre le téléphone au 39 50, le site www.aeroportsdeparis.fr, l’application « Myairport » et le Twitter @AeroportsParis seront utilisés en cas de besoin. Enfin, ADP a préparé les locaux à faire face à une situation d’hébergement d’urgence. Les Terminaux et espaces dédiés à cette mission sont déjà définis et pourront être aménagé pour la nuit. Plus de 2 300 lits sont désormais disponibles à Paris-Charles de Gaulle.