« Axel Poniatowski est paralysé dès qu’il s’agit de faire un choix », moque Dominique Lefebvre après avoir appris que l’UMP allait organiser un sondage de notoriété pour départager le trop plein de candidats dans la 6e circonscription du Val d’Oise. « Est-ce que l’UMP a des militants ou alors ils ne leur font pas confiance ? », interroge ironiquement le patron du PS-95
 
Dominique Lefebvre se fait un plaisir de rappeler que « le PS a organisé des primaires nationales pour la présidentielle » et que « les militants vont désigner leurs candidats aux législatives ».

Suite à la décision du bureau national du PS, mardi soir, 32 militantes et militants du Parti socialiste se présenteront  sous la forme de « tickets »  le 1er décembre prochain, aux suffrages des socialistes adhérents au 30 avril 2011 et à jour de leurs cotisations.

Le premier des socialistes du Val d’Oise parle d’une « volonté de rénovation » qui se traduit notamment par « un rajeunissement significatif de nos candidat(e)s, puisque de  la moyenne d’âge se situe autour de 44,5  ans (48 pour les titulaires et 43 ans chez les suppléants) quand la moyenne d’âge des députés de l’actuelle Assemblée est de 55 ans ».