L’ancien conseiller municipal d’Argenteuil, aujourd’hui directeur de cabinet de l’équipe de campagne de François Hollande, n’a pas profité de sa position de « très proche » du candidat socialiste à la présidentielle. Alors qu’il sollicitait l’investiture pour devenir candidat aux législatives dans la 9e circonscription de l’étranger, qui va du Sénégal au Maghreb, Faouzi Lamdaoui s’est vu barrer la route mardi soir par le bureau national du PS, qui a préféré Pouria Amirshahi, un proche de Martine Aubry. Déjà candidat socialiste malheureux aux législatives de 2007, battu de 300 voix par l’UMP Georges Mothron sur Argenteuil-Bezons, ce fidèle de François Hollande ne briguera vraisemblablement pas de nouveau mandat pour 2012.