Avec son projet Néobulles, la société Givaudan souhaite développer une nouvelle référence dans l’univers de la parfumerie de luxe avec une formulation sans alcool. Le centre de création européen du groupe Givaudan, situé à Argenteuil, a pour mission de se pencher sur la question.

 L’idée peut paraitre simple, pourtant personne n’a encore jamais réussi à trouver une solution performante pour créer un parfum sans alcool pour la parfumerie de luxe, pas même les grands groupes cosmétiques. Le groupe Givaudan a ainsi chargé son centre de création européen, basé à Argenteuil, de rechercher une solution pendant 36 mois.

Un enjeu de taille pour les 550 personnes travaillant sur le plus important site du groupe dans le monde. Givaudan entend en effet conquérir les pays du proche et moyen orient, mais aussi les consommateurs occidentaux à la recherche de produits sains et épurés.

Le Conseil général du Val d’Oise s’est révélé enthousiaste et a souhaité donner un coup de pouce financier au projet Néobulles. Le département financera ainsi 173 662 € sur le coût total des travaux réalisés par Givaudan, s’élevant à 694 649 €.