Le personnel de la société TFN, chargée du nettoyage du site des Chênes à l’Université de Cergy-Pontoise, a décidé de se mettre en grève. Les salariés réclament de meilleures conditions de travail et une revalorisation des salaires de 100 euros.

Les locaux du site des Chênes, à l’Université de Cergy-Pontoise, vont devoir attendre pour être nettoyés. Le personnel chargé du ménage, salarié de l’entreprise TFN, a décidé de se mettre en grève pour protester contre ses conditions de travail. « Ces salariés doivent se lever très tôt pour enchaîner les chantiers pour la plupart utilisant les transports en commun. Les distances d’un chantier à un autre sont souvent effarantes », explique la CGT. En outre, les salariés doivent ensuite reprendre le travail en toute fin de journée, après une longue coupure. Une situation rendue encore plus inconfortable par les difficultés matérielles. « Pour faire des économies de bout de chandelle, le matériel fait souvent défaut, les salariés sont contraints de faire avec les moyens du bord » ajoute le syndicat.

Les revendications des grévistes

Les grévistes réclament maintenant une augmentation de salaire de 100 euros, le versement d’un 13e mois de salaire ainsi que celui d’une prime de vacances de 800 euros. Ils souhaitent également une évolution des coefficients, le respect du délai de prévenance dans les changements de plannings et la réduction de leur charge de travail.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xng049