L’annonce du renvoi du député UMP et maire de Sannois devant le tribunal correctionnel de Nanterre par un juge d’instruction pour abus de faiblesse va vraisemblablement polluer sa campagne des élections législatives…. que ce soit sur la 9e circonscription où il est le sortant ou sur la 6e qu’il convoite. Dans les deux cas, ses adversaires locaux du PS n’ont pas manqué de commenter ses ennuis judiciaires. Pour l’heure uniquement sur internet. Un début ?

"Tant que la justice ne sera pas prononcée, M. Yannick Paternotte est innocent. Toutefois après toutes les rumeurs qui se sont répandues sur ce thème, il serait temps que la vérité soit faite, réagit sur son compte Facebook Christophe Dulouard, le chef de l’opposition socialiste au conseil municipal de Sannois. Aujourd’hui mon seul souhait est que tous les élus justiciables quittent la politique, et s’ils sont coupables, retrouvent les prisons que le gouvernement veut remplir".

Autre réaction, celle du candidat PS suppléant aux législatives sur la 9e circonscription dont le député UMP est le sortant. Luc Broussy parle d’un “coup de théâtre dans la campagne : notre adversaire UMP est renvoyé en correctionnelle pour abus de faiblesse sur une vieille dame de 92 ans.

Et Luc Broussy de s’interroger sur sa page Facebook : “Paternotte bientôt devant un tribunal correctionnel, 5 ans après le début de la procédure. La question n’est peut être plus de savoir s’il va se présenter sur la 6eme ou sur la 9ème mais s’il va se présenter tout court…

 
Pas de commentaires de Yanick Paternotte mais des remerciements pour les "messages de soutien" 

Yanick Paternotte ne fait pour l’instant aucun commentaire. Sur la page de son blog, on peut lire à la Une ce texte  : “Je tiens à vous remercier pour vos nombreux messages de soutien et vous rassure quant à la confiance que vous me faites”. Un message relayé sur sa page Facebook. Le maire UMP de Saint-leu-la-Forêt, Sébastien Meurant, a affiché son soutien en cliquant sur l’option “j’aime”.