Suite à un recours déposé par le syndicat Force Ouvrière (FO) visant à interdire le travail dominical dans les magasins Bricorama d’Ile-de-France, le tribunal de Pontoise a décidé d’interdire l’ouverture le dimanche dans les 31 enseignes de la Région. La direction s’expose à une astreinte de 30 000 € par jour et par magasin en cas de non-respect de cette décision.

La justice a tranché, les magasins Bricorama de Soisy-sous-Montmorency et de Taverny, ainsi que les 29 autres installés en Ile-de-France, devront désormais être fermés le dimanche. Une victoire pour le syndicat FO qui mène une croisade contre le travail dominical illégal depuis plusieurs années. Leroy Merlin ou encore Castorama avaient déjà dû renoncer à cette pratique. En cause, un texte de loi adopté en 2009 venant renforcer la notion de « repos dominical » obligatoire, sauf dérogations des préfectures. Des documents que n’a pas pu fournir le groupe.