Invité à s’exprimer sur les ondes de rfi, le député maire de Domont, Jérôme Chartier, a défendu le projet de taxe Tobin. Il estime notamment que les conséquences du dispositif ne seront pas négatives pour le France. « C’est toujours le débat lorsqu’on est précurseur de quelque chose » explique-t-il. Et d’ajouter : « Je pense que l’on sera suivi plus rapidement par nombre des pays de l’Union européenne, sous la pression de leurs populations respectives. »