Suite à l’incident qui a vu lundi des passagers du RER A rester bloqués trois heures près de la station La Défense, le Front de Gauche 95 réclame des mesures. Le mouvement dénonce « la triple peine » à laquelle sont soumis les passagers, c’est-à-dire « payer plus pour voyager plus loin et pour être transportés dans des conditions moins bonnes que celles très réglementées des animaux d’abattage ».

 Le RER A n’a pas bonne réputation. Et ce n’est pas les 2000 passagers restés bloqués plusieurs heures dans le tunnel reliant la Défense à Etoile qui viendront contredire ce que tout le monde sait. La ligne A cumule de nombreux problèmes bien connus. Le Front de Gauche 95 a tenu à réagir à l’incident de cette semaine et rappeler une nouvelle fois à l’ordre les autorités organisatrices des transports en Ile-de-France.

Pour corriger les problèmes de la ligne, il réclame plusieurs mesures à la Région, à l’Etat et au STIF, comme « un aboutissement rapide du travail sur l’interconnexion à Nanterre qui devait être réglé en 2011 ». Le Front de Gauche prône également « le rééquilibrage de la desserte de Cergy » face à Poissy et Saint-Germain et « une amélioration de l’entretien durable et dans le quotidien des rames par respect pour les 60 000 usagers quotidiens de Cergy». En outre, il dénonce « l’absence d’une politique de développement des transports en commun en Région Ile-de-France, avec un développement des transports axé uniquement sur Paris ».