Lors de cet exercice nouveau pour Arnaud Bazin élu en mars 2011 président du Conseil général, il a été question de la situation économique et financière particulièrement tendue du département mais l’élu divers droite a voulu montrer que son équipe portait des projets à court terme, avec la rénovation de collèges et une nouvelle maison du handicap, à moyen terme avec la poursuite de l’avenue du Parisis (ancien BIP) et des projets à  long terme avec une implication dans les dossiers du Grand Paris.

 Arnaud Bazin est revenu dans un premier temps sur la politique social du Conseil général. Il a notamment rappelé les efforts du département sur l’emploi, notamment avec la mise en place du dispositif Entrée dans la Vie Active (EVA) pour les jeunes actifs. Et il a profité de ses voeux pour annoncer le grand chantier de l’année 2012 : la construction d’une Maison Départementale des Personnes Handicapées. « Nous avons décidé dès notre arrivée de reprendre à zéro le dossier de la MDPH. Nous avons pris l’engagement fort de construire une vraie MDPH » a déclaré le président du Conseil général. L’objectif de ce nouveau bâtiment sera de réunir les 150 agents actuellement « dispersés dans 3 sites disséminés dans l’agglomération de Cergy-Pontoise ».

Le développement du territoire

L’année 2012 sera aussi l’occasion pour le Conseil général de mener des actions en faveur des collèges. « Nous souhaitons offrir à nos collégiens les meilleures conditions matérielles d’étude possibles » a expliqué Arnaud Bazin. Dans les faits, les collèges Stendhal à Fosses, Les Coutures à Parmain et Léonard de Vinci à Eragny feront l’objet de travaux. Le président du Conseil général a également annoncé que 60 collèges seront bientôt équipés dans le cadre du plan numérique. Le dispositif Rest’O Collège, certes révisé, restera toujours en vigueur. « Pour la 3e année consécutive, la fréquentation de nos cantines est en hausse. Elle est aujourd’hui de 59% d’enfants restants déjeuner à la cantine, contre 57% l’an passé » a déclaré Arnaud Bazin.

 Concernant les équipements structurants, 2012 va être marqué par le lancement du chantier de la déviation d’Arthies. C’est également cette année que devrait rebondir le dossier de la réalisation de l’Avenue du Parisis. Enfin, 2012 devrait aussi voir la livraison des nouvelles lignes de tramway T5 à Garges-Sarcelles et T2 à Bezons.

En conclusion, Arnaud Bazin a longuement parlé de la place du département dans le Grand Paris. "Une chance pour le Val d’Oise et lesvaldoisiens.C’est LA stratégie territoriale du Conseil général".

 "Pour illustrer mon propos sur les promesses du Grand Paris, je pense spontanément au Contrat de Val de France-Gonesse. Eux ont très vite compris que le Grand Parisleur offrait une opportunité unique de tirer leurs territoires vers le haut". Arnaud Bazin signera avec les élus du secteur la convention-cadre le 26 janvier prochain en présence du Ministre de la Ville.

"Je pense également aux élus de la Communauté d’Agglomération de Roissy-Portede France. Eux aussi réfléchissent et agissent pour le futur de leur territoire.La Confluence, le futur port du Grand Paris, avec nos voisins yvelinois. La ligneNouvelle Paris Normandie devra passer par Achères, et rapprocher Cergy des villes normandes. Mais encore le projet de la future forêt de la plaine de Pierrelaye, le développementdes activités de la Défense qui rayonneront jusqu’à Bezons, l’aéronautique avecle contrat de développement territorial du Bourget qui profitera à Bonneuil enFrance…Le Conseil général sera là aussi aux côtés des communes et des intercommunalités qui s’engagent pour assurer aux valdoisiens un avenir meilleur."