Membre de l’équipe de campagne du candidat socialiste, le valdoisien Didier Arnal estime que François Hollande a montré au Bourget, dimanche, qu’il avait "une ambition pour la France". "C’est le président dont la France a besoin", affirme le chef de l’opposition au Conseil général du Val d’Oise qui revient aussi sur le débat d’orientations budgétaires à l’assemblée départementale et réagit aux ennuis du maire de Sarcelles. Voir la video.
 
Interrogé sur les ennuis du maire de Sarcelles, dont les bureaux et maisons ont été perquisitionnés dans le cadre d’une enquête sur le cercle de jeux parisien wagram, Didier Arnal qui est aussi conseiller général de Sarcelles ne fait pas de commentaires. "La position de Martine Aubry me va très bien. Elle l’a exprimé pendant le débat des primaires dans un échange avec Arnaud Montebourg : la présomption d’innocence, toute la présomption d’innocence, rien que la présomption d’innocence".
 
Mais quand on demande à Didier Arnal s’il pourrait se présenter aux législatives sur la 8e circonscription de François Pupponi, il répond de manière évasive sans rentrer dans les détails : "C’est une possibilité qui existe". Pour mémoire, les militants PS de la 8e lui ont préféré François Pupponi lors du vote pour l’investiture.
 

2301 Plateau Didier Arnal par vonews