« Une partie de l’avenir du département se joue là-bas », affirme Arnaud Bazin, le président (divers droite) du Conseil général du Val d’Oise évoquant le projet touristique du groupe Immochan, à Gonesse. Il y voit « un totem » pour le Val d’Oise, un projet « structurant et identifiant ». Les conseillers généraux, toute tendance confondue, se sont prononcés en faveur du projet qui va associer équipements récréatifs et commerciaux sur 450 000 m².
 
 C’est un immense complexe touristique qui va voir le jour près de l’aéroport de Roissy. Depuis Disneyland à Marne la Vallée, jamais l’Ile de France n’a connu un projet de cette envergure. Europa City, porté par le groupe Auchan, ressemble à ces complexes de loisirs que l’on voit fleurir dans les Emirats Arabes Unis. 
 
Côté loisirs, il est question d’une piste de ski et d’un centre aquatique. Côté commerce, entre 300 et 500 boutiques sont annoncées. Trente millions de visiteurs sont attendus à l’horizon 2020-2025. « De plus en plus de personnes prennent de courts séjours sur des produits ciblés comme celui-là », affirme Luc Strehiaino, le vice président (UMP) délégué du Conseil général.
 
Un projet trop important en période de crise pour ne jamais voir le jour ? « La crise n’empêche pas d’avoir des projets touristiques importants, répond Arnaud Bazin, le président (divers droite) de l’assemblée départementale. Quand un groupe privé projette de mettre 1,7 milliards dans le projet, c’est du concret. Les études s’élèvent déjà à deux millions d’euros », souligne Arnaud Bazin qui n’a aucun doute sur la réalisation d’Europa City. Il y voit « un totem » pour le département, un projet « structurant et identifiant ».
 
Le président Conseil général dit rester vigilant afin qu’Europa City « s’ouvre sur l’est du département et que l’on puisse accompagner le projet pour que les emplois bénéficient aux habitants du territoire ».
 
VOIR L’INTERVIEW D’ARNAUD BAZIN :
 

2001-itw bazin-sceance CG europa par vonews