Clarisse Agbegnenou peut compter sur le soutien de son club, le Judo Club Escales Argenteuil (JCEA). L’association sportive a publié un communiqué dans lequel elle défend sonathlète face aux accusations de la Fédération française de Judo (FFJ), selon RMC Sport. La FFJ accusait la judokate d’avoir délibérément manqué une pesée officielle, lors d’une compétition au Kazakhstan, le 14 janvier dernier.

Des allégations réfutées par le club argenteuillais, qui souhaite ainsi obtenir la réintégration de Clarisse Agbegnenou dans la liste des sélectionnés pour le Tournoi de Paris de judo. La jeune femme en avait été retirée, en guise de sanction suite à son forfait au Kazakhstan. Cette compétition est pourtant la dernière chance pour la jeune Valdoisienne de pouvoir se qualifier pour les Jeux Olympiques de Londres, l’été prochain.